Les chaussures

Même pour la pratique en amateur, il ne faut pas négliger les chaussures. Ce sont elles qui amortissent les chocs et une bonne chaussure bien stable vous évitera des blessures. Il est indispensable d’avoir des chaussures adaptées au badminton, légères et assurant une bonne stabilité. Idéalement, la chaussure doit aussi être souple à l’avant afin de respecter la flexibilité naturelle du pied.

Les chaussures de badminton ne doivent être utilisées que dans la salle afin de ne pas salir ni abîmer les terrains.

Quelles marques ?

Les marques les plus connues pour les chaussures de bad sont Yonex, Asicset plus récemment Babolat . Head, Adidas, Forza et Wilson, moins répandus, complètent ce panel.

Pour débuter, vous trouverez des paires entre 35 et 50 EUR qui tiennent bien le pied et qui suffiront à une pratique loisir.

Pour de la compétition, il vous faudra compter minimum 70 EUR (voir plus souvent autour de 100 EUR) mais ce seront des chaussures plus légères autorisant de meilleures performances.

Les Yonex sont connues pour leur grandes flexibilités et offrent de bonnes sensations. Elles permettent un jeu dynamique et un bon amorti grâce au « Power Cushion »(1)

(1) innovation Yonex, composée d’un système souple et élastique inséré sous le talon, et d’une partie rigide sur les côtés pour une meilleure stabilisation du pied lors des mouvements)



Quelle taille choisir ?

Une chaussure de sport n’est pas une chaussure de ville. Il ne faut pas prendre la taille au dessus. Le pied doit s’ajuster parfaitement à la chaussure et être juste serré et stable dedans. S’il n’est pas bien maintenu, on risque des ampoules ou même des entorses de la cheville ou du genou.

Pensez a toujours essayer vos chaussures avec des chaussettes de sport et n’hésitez pas à effectuer quelques déplacements pour les tester.

Pour avoir toujours un pied bien maintenu dans la chaussure, le plus simple est d’acheter des chaussures un peu serré et de porter des chaussettes fine au début. Il ne faut pas trop être sensible des pieds si on opte pour cette technique.

Au secours ça glisse !

Un patin a glace

Une chaussure de bad se doit de bien accrocher. On ne doit absolument pas glisser sur un terrain de bad. Il existe malheureusement de nombreuses salles dont le revêtement n’est pas adapté ou qui sont mal nettoyées (la poussière ou le sable/terre font glisser) et qui offrent des spectacles surprenants dignes du patinage artistique (dans ce cas il faut pas hésiter se frotter régulièrement les pieds sur une serpillière légèrement humide.).

Contrôlez bien la semelle extérieure lors de vos achats, en particulier sur les chaussures premier prix.

Amorti ou pas ?

Les zones d'amorti

La chaussure doit offrir un compromis entre un bon amorti et une bonne sensation par rapport au sol (il est difficile de concilier les deux). Les joueurs plus loisirs ou qui ont des douleurs au dos/genou privilégieront l’amorti au dynamisme.

Les deux zones d’amorti importantes sont à l’avant du pied et au talon.